Americandream.ca

 

Pour AMERICANDREAM.CA, Claude Guilmain s’est inspiré, en partie, de son séjour en Afghanistan, la saison dernière, alors qu’il y tournait un documentaire sur le Royal 22ième régiment pour l’ONF.

AMERICANDREAM.CA Partie 1 : Malaises
Création en juin 2013

AMERICANDREAM.CA Partie 2 : Pax Americana
Création en août 2015

AMERICANDREAM.CA Partie 3
Création en 2016/2017

En privilégiant toujours le contenu, nous continuons d’explorer une forme de présentation qui marie le texte à la vidéo et au mouvement. L’histoire s’y raconte tant en images qu’en mots et le concept de présentation d’AMERICANDREAM.CA s’inspire largement des œuvres du peintre américain Edward Hopper

Synopsis

Une famille se trouve réunie à l’occasion de l’anniversaire de naissance de l’un d’eux qui vient de franchir le cap de la cinquantaine. Quatre baby-boomers (Alain et son épouse Pat, Claude, Maude) auxquels s’ajouteront les deux enfants de Maude, Brigitte et Émilie. Six personnages qui vivent chacun un drame personnel dont seul le public sera témoin. Entre eux, rien ne laisse deviner le secret que porte chacun. Après trop d’années à jouer ce jeu des apparences, les masques vont-ils craquer?

>> lire la suite

 

Tous ces personnages ont rêvé d’un idéal d’avenir : des grands parents aux petits-enfants, se transmet la désillusion. Triste héritage. Le rêve américain n’est pas réalisé et pourtant on ne cesse de nous dire que tout est possible.  Il suffit de vouloir, d’y croire…Et si la volonté ou la foi n’ont pas raison de notre malheur, on nous vend l’illusion qu’un bonheur, ça s’achète, comme tout le reste.

L’histoire

L’histoire de cette famille commence à New York en 1942 alors que le grand-père, sa femme et ses deux enfants s’installent dans la grande ville dans l’espoir d’un avenir meilleur. Le grand-père accumule des dettes de jeu et un jour disparaît. La mère et les deux enfants retournent au Québec. Alain, Claude et Maude ne l’ont jamais connu. Leurs parents en ont toujours parlé à mots couverts et dans la famille on ne sait ni où ni quand le grand-père est décédé.

La famille Cardinal se rencontre pour fêter le cinquantième anniversaire d’Alain, un haut fonctionnaire au fédéral. Le matin même, Alain perd son emploi, victime des nombreuses compressions budgétaires au gouvernement. Dans un moment de folie, alors que des gardiens de sécurité l’escortent hors de l’édifice, il tente de se lancer par une fenêtre : malheureusement, ça ne se passe pas comme au cinéma et il s’écrase au sol, humilié et blessé.

Entre temps, Pat, l’épouse d’Alain, découvre, lors d’une séance de thérapie, qu’elle est incapable d’aimer ses deux filles.

<< retour suite >>

 

Dans un dépanneur la veille, Claude, qui n’avait pas en poche la monnaie pour donner deux dollars à un quêteux tenace,  a acheté un billet de loterie pour« casser » son vingt piastres ; le lendemain, il apprend qu’il a gagné des millions ce qui viendra chambarder son petit bonheur tranquille.

De son côté, Maude vient d’apprendre qu’elle souffre d’un cancer du sein et devra subir une mastectomie bilatérale. Elle annonce à ses frères qu’elle partira en vacances dans le sud pendant trois mois.

Brigitte, l’aînée, est professeure d’histoire à l’université. Elle baise des étudiants et écrit des romans trash.

Émilie, fille cadette de Maude, a combattu en Afghanistan. Lors d’une patrouille, elle a croisé une petite afghane de six ans. Elle a pris sa photo. La nuit suivante, elle signale à ses commandants qu’elle a vu de l’activité sur la route de Muchan, près du camp.  Le commandant lance une frappe aérienne détruisant l’ennemi. Le lendemain, Écho participe à un peloton de reconnaissance. Elle trouve, parmi les débris, un petit fil d’or sur un bout de tissu bleu. La petite fille croisée la veille, portait une robe de ce même bleu avec des fils d’or. Ce sont ses restes qu’elle va ramasser.  Émilie vivra avec la culpabilité de la mort de cette enfant.

Tous les membres de la famille Cardinal sont réunis autour d’une même table, se partageant des banalités alors que le spectateur attend patiemment l’éruption des volcans…

<< retour

Distribution

Auteur, co-metteur en scène et scénographie : Claude Guilmain

Co-metteur en scène et comédienne : Louise Naubert

Éclairagiste : Guillaume Houët

Effets visuels, scénographie, directeur technique : Duncan Appleton

Environnement sonore et musique originale : Claude Naubert

Chorégraphie : Sylvie Bouchard

Photographie et régie : Aurélien Muller

WebDesign et Photographie : Mikaël Lavogiez

Comédiens : Sasha Dominique, Magali Lemèle, Bernard Meney, Louise Naubert, Pier Paquette, Annie Richer

Photos / Vidéo

Un aperçu de la critique

 

« La pièce americandream.ca ouvre le festival, un road trip de trois heures, constitué de Malaises et de Pax Americana, créé par le Théâtre de la Tangente. Cette oeuvre porte en elle tous les autres spectacles, fait valoir M. Cormier. Elle les éclaire par les thèmes qui y sont abordés...»
Isabelle Brisebois, Le Droit, 10 Juin 2015 - Lire toute la critique

 

«  Zones Théâtrales nous amène dans un « roadtrip »»
Daniel Mathieu, Les voies du retour - Radio-Canada, 9 Juin 2015 - Écoutez l'entrevue

 

« Premier chapitre d’une trilogie, AmericanDream.ca a donc su relever tous les défis liés aux aléas de la création... »
Nicolas Dot, L'Express, 25 Juin 2013 - Lire toute la critique

 

« ... une comédie de mœurs de Claude Guilmain, codirigée par Louise Naubert, et c’est un premier tome... »
Raphaël Lopoukhine, Le Métropolitain, 26 Juin 2013 - Lire toute la critique

 

>> Lire la suite

 

« De fait, il existe des liens étroits entre eux ; même s’ils [les personnages] n’interagissent pas sur scène, ils créent une parole symphonique qui exprime leur intériorité. Ce qui paraissait alors statique se révèle une série de courants et de mouvements qui créent un déferlement vertigineux. »
Paul Savoie, Liaison N°161, 25 Septembre 2013 - Lire toute la critique

 

« All of Mr. Guilmain’s characters have the fatal flaw of still being alive in a world that is dead of emotions, dead of human connections, dead from the world, and dead from each other. »
Shannon Christy, The Charlesbois Post, 19 Juin 2013 - Lire toute la critique

 

« Le créateur Torontois Claude Guilmain du Théâtre la Tangeante présente sa nouvelle création Americandream la semaine prochaine. »
Éric Robitaille, Grands Lacs café / Radio-Canada, 15 Juin - Écouter l'entretien

 

« Il désacralise totalement la notion de rêve américain et estime même que ce mythe nous rend tous vulnérables, ... »
Nicolas Dot, L'Express, 11 Juin 2013 - Lire toute la critique

 

<< Retour